Una mutevole verità, de Gianrico Carofiglio

L’auteur

carofiglio

Né à Bari en 1961, Gianrico Carofiglio a longtemps travaillé comme magistrat sur des dossiers relatifs à la criminalité organisée. Il est également consultant au sein de la commission parlementaire antimafia depuis 2007, et a été sénateur de 2008 à 2013.

Gianrico Carofiglio a publié son premier roman en 2002, « Testimone inconsapevole / Témoin involontaire », créant le personnage de l’avocat Guido Guerrieri que les lecteurs ont pu retrouver dans quatre autres romans : « Ad occhi chuisi / Les yeux fermés », « Il passato è una tierra straniera/ Le passé est une terre étrangère »,  « Ragionevole dubbi / Les raisons du doute » et « Le perfezioni provvisorie / Le silence pour preuve ».

Carofiglio a également écrit d’autres romans, ainsi que des essais et nouvelles. Il a reçu de nombreux prix littéraires, et a été finaliste du Prix Strega 2012 pour son roman  « Il silenzio dell’onda / En attendant la vague ». Très populaire en Italie, ses livres sont maintenant traduits en 24 langues.

 

 

Una mutevole verità

 « Une vérité changeante »

 

una mutevole verità« Une vérité changeante » n’est que la traduction littérale que je vous propose du titre du dernier roman de Gianrico Carofiglio qui n’a pas encore été traduit en français. « Una mutevole verità » est en effet sorti en Italie en juin dernier, et je me suis laissée tenter par ce roman, d’une part, parce que je lis régulièrement les livres de Gianrico Carofiglio que j’apprécie beaucoup, et d’autre part, parce qu’en cette journée pluvieuse de vacances, le dernier roman de Carofiglio se vendait comme des petits pains, l’auteur ayant beaucoup de succès en Italie et j’ai donc suivi le mouvement…

« Una mutevole verità » n’est pas un nouvel épisode de la série de l’avocat Guerrieri, mais Carofiglio nous propose un nouveau personnage : Pietro Fenoglio, un carabinier d’une quarantaine d’années, que l’on peut comparer à un lieutenant de la gendarmerie. Ancien étudiant en lettres, c’est un personnage ordinaire, qui ne souffre d’aucune des addictions propres aux policiers récurrents des polars actuels. Piémontais d’origine, l’homme travaille à Bari, dans les Pouilles, et l’intrigue s’y déroule en 1989. Fenoglio fait équipe avec Montemurro, un stagiaire qui aspire à autre chose que résoudre des enquêtes policières.

Fenoglio travaille sur le meurtre d’un homme qui a été retrouvé égorgé dans son appartement. Un enquête de voisinage permet rapidement d’établir la culpabilité probable d’un jeune homme. Mais Fenoglio refuse de s’arrêter aux apparences qui condamnent d’emblée le fils Fornelli : le cas est trop simple ! Il pense qu’il faut construire une histoire vraisemblable à partir des indices dont il dispose, puis la confronter à la réalité et en explorer les différentes pistes.

L’intrigue est mince, et l’auteur s’arrête davantage sur les états d’âme de l’enquêteur qui, à la recherche de la vérité profonde, doute encore et toujours, et ne veut pas se contenter d’une solution facile. L’auteur établit d’ailleurs un parallèle avec le travail de l’écrivain à cet égard.

Or, si le cas est banal, facile, la véritable solution ne l’est pas moins. Car le lecteur devine rapidement qui est en réalité coupable du meurtre. « Una mutevole verità » n’est pas le meilleur livre de Carofiglio, loin s’en faut.  Mais on y retrouve l’écriture claire et fluide de l’auteur, ce qui est un plus quand il s’agit de lire en VO !

Una mutevole verità, Gianrico Carofiglio, Einaudi, Torino, juin 2014, 118p.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s